Version imprimable

Current Size: 100%

Le Cateau-Cambrésis


Une ville d'histoire
Le Cateau doit son origine à la réunion, autour de l’an Mil, de deux villages : Vendelgies et Péronne. En 1001, l’évêque de Cambrai qui avait édifié la première forteresse en bois, reçoit de l’empereur germanique Othon III une charte confirmant ses privilèges.
La ville se développe sous l’autorité des évêques de Cambrai qui eurent souvent du mal à faire respecter leur neutralité. Elle est plusieurs fois détruite pendant le Moyen âge et pendant les XVIe et XVIIe siècles (rivalités franco-espagnole).
Elle  est célèbre par les traités signés en 1559, qui mettent fin aux guerres d’Italie et qui tentent d’instaurer un nouvel ordre européen.
Par le traité de Nimègue en 1678 (sous Louis XIV),  la ville est rattachée à la France, mais conservera des privilèges (notamment fiscaux), jusqu’à la Révolution.
Devenue au XIXème siècle une florissante cité industrielle (textile et métallurgie), elle a beaucoup souffert lors de la 1ère Guerre Mondiale où l’armée anglaise s’est illustrée lors de la bataille du Cateau (26 août 1914) et lors de la Libération (octobre 1918).
Un riche patrimoine
La ville possède quatre monuments classés :
- Eglise Saint Martin brasserie de l'abbaye du Cateau
-L’hôtel de Ville (édifié au milieu du XVIè siècle) et son beffroi (construit en 1705, sous l’épiscopat de Fénelon)
- L’Eglise Saint-Martin (ancienne abbatiale bénédictine) édifiée à partir de 1634. Véritable joyau architectural de l’art baroque (maniériste), elle est aussi remarquable par l’exubérance des sculptures de Jaspar Marsy
- Le Palais Fénelon : ancienne résidence secondaire des archevêques de Cambrai, seigneurs du Cateau. Le bâtiment actuel, entre cour et jardin, date de la fin du XVIIè siècle et abrite depuis 1982 le Musée Matisse.
- La brasserie Lefebvre-Scalabrino, classée  monument historique au titre du patrimoine industriel, elle a été rénovée il y a deux ans et abrite La brasserie Historique de l’Abbaye qui produit la bière « La Vivat »
La ville recèle d’autres témoignages du passé :
- La chapelle du Bon Dieu, vestige de l’église Notre Dame (disparue aujourd’hui)
- Les vestiges des remparts, détruits au début du XVIIè siècle, dont une partie a été reconstruite.
- L’ancien collège des Jésuites, dont un bâtiment et le porche sont intégrés à l’actuel Lycée Camille Desmoulins.
- Le vitrail « Les Abeilles » de Matisse offert par le peintre en 1954 pour l’école maternelle qui porte son nom.
- Le vitrail « Joie » et la mosaïque « Orphée » de Auguste Herbin offerts en 1957 pour décorer le groupe scolaire qui porte son nom. Le vitrail reconstruit à l’identique dans le Musée Matisse rénové, y apparaît dans toute sa splendeur.
- Les souterrains : un réseau de caves et de boves existe dans le centre-ville où voisinent des architectures de briques et de pierre blanche. Témoins de l’histoire de la ville, les souterrains ne sont pas visitables actuellement.
Une ville d'histoire

 

 

Une ville d'histoire

Une ville d'histoire

 

Le Cateau doit son origine à la réunion, autour de l’an Mil, de deux villages : Vendelgies et Péronne. En 1001, l’évêque de Cambrai qui avait édifié la première forteresse en bois, reçoit de l’empereur germanique Othon III une charte confirmant ses privilèges.
La ville se développe sous l’autorité des évêques de Cambrai qui eurent souvent du mal à faire respecter leur neutralité. Elle est plusieurs fois détruite pendant le Moyen âge et pendant les XVIe et XVIIe siècles (rivalités franco-espagnole).
Elle  est célèbre par les traités signés en 1559, qui mettent fin aux guerres d’Italie et qui tentent d’instaurer un nouvel ordre européen.
Par le traité de Nimègue en 1678 (sous Louis XIV),  la ville est rattachée à la France, mais conservera des privilèges (notamment fiscaux), jusqu’à la Révolution.
Devenue au XIXème siècle une florissante cité industrielle (textile et métallurgie), elle a beaucoup souffert lors de la 1ère Guerre Mondiale où l’armée anglaise s’est illustrée lors de la bataille du Cateau (26 août 1914) et lors de la Libération (octobre 1918).


Un riche patrimoine

La ville possède quatre monuments classés :

- Eglise Saint Martin brasserie de l'abbaye du Cateau-L’hôtel de Ville (édifié au milieu du XVIè siècle) et son beffroi (construit en 1705, sous l’épiscopat de Fénelon)

- L’Eglise Saint-Martin (ancienne abbatiale bénédictine) édifiée à partir de 1634. Véritable joyau architectural de l’art baroque (maniériste), elle est aussi remarquable par l’exubérance des sculptures de Jaspar Marsy

- Le Palais Fénelon : ancienne résidence secondaire des archevêques de Cambrai, seigneurs du Cateau. Le bâtiment actuel, entre cour et jardin, date de la fin du XVIIè siècle et abrite depuis 1982 le Musée Matisse.

- La brasserie Lefebvre-Scalabrino, classée  monument historique au titre du patrimoine industriel, elle a été rénovée il y a deux ans et abrite La brasserie Historique de l’Abbaye qui produit la bière « La Vivat »


La ville recèle d’autres témoignages du passé :

- La chapelle du Bon Dieu, vestige de l’église Notre Dame (disparue aujourd’hui)

- Les vestiges des remparts, détruits au début du XVIIè siècle, dont une partie a été reconstruite.

- L’ancien collège des Jésuites, dont un bâtiment et le porche sont intégrés à l’actuel Lycée Camille Desmoulins.

- Le vitrail « Les Abeilles » de Matisse offert par le peintre en 1954 pour l’école maternelle qui porte son nom.

- Le vitrail « Joie » et la mosaïque « Orphée » de Auguste Herbin offerts en 1957 pour décorer le groupe scolaire qui porte son nom. Le vitrail reconstruit à l’identique dans le Musée Matisse rénové, y apparaît dans toute sa splendeur.

- Les souterrains : un réseau de caves et de boves existe dans le centre-ville où voisinent des architectures de briques et de pierre blanche. Témoins de l’histoire de la ville, les souterrains ne sont pas visitables actuellement.

 

Office de tourisme du Cambrésis 
Bureau d'information le Cateau-Cis
24 Place du Général de Gaulle
59360 Le Cateau-Cis
Tél :03.27.84.10.94
lecateau@tourisme-cambresis.fr
https://www.tourisme-lecateau.fr
  • Français
  • English
  • Nederlands
  • Deutsch